Disparition des insectes chez Migros

Les magasins de fleurs Florissimo de la Migros sont splendides. Le personnel est sympathique. Mais dans les rayons est malheureusement vendu l’insecticide «Kendo» contenant la substance active lambda-cyhalothrine pour lutter contre les chenilles et les ravageurs des plantes ornementales ainsi que sur les légumes et les baies des jardins de particuliers. Irresponsable pour l’association sansPoison.
septembre 17, 2021
Georg Odermatt

«Agit vite» figure sur l’emballage. Sur la bouteille, en petits caractères, l’association sansPoison peut lire l’avertissement suivant: «Éviter le rejet dans l’environnement»! Mais comment peut-on éviter le rejet dans l’environnement d’un poison épandu sur des légumes, des baies et des plantes ornementales? Ne s’agit-il pas d’une certaine tromperie écologique au consommateur?

En juillet 2020, sansPoison a critiqué Coop Bau + Hobby qui vendait du poison contre les fourmis avec de la lambda-cyhalothrine. Nous avons aussi rappelé que les restrictions d’utilisation aux balcons et terrasses ne valent rien car le pesticide est emporté avec l’eau de pluie dans l’environnement.

Mais ici, c’est en amont, approuvé par l’Office fédéral de l’agriculture, que l’introduction dans l’environnement est autorisée par les ménages et les jardiniers amateurs. La lambda-cyhalothrine est un produit hautement toxique en particulier pour les poissons, les crustacés et les insectes aquatiques.

Les consommateurs·trices qui se soucient de leur santé doivent aussi s’inquiéter du fait que la lambda-cyhalothrine perturbe le système hormonal des mammifères et porte ainsi atteinte à la reproduction, à la croissance, au développement, au comportement etc. La substance n’a jamais été testée sur les humains. Mais on peut bien imaginer que la reproduction est aussi perturbée par la lambda-cyhalothrine chez les hommes. En tout cas, les hommes et les femmes ne veulent pas de ce pesticide sur les légumes et les baies. Normalement on ne mange pas les plantes ornementales, mais nous nous demandons ce qu’une substance toxique aussi puissante fait sur les plantes de l’appartement. Mais à quoi pensait l’Office fédéral de l’agriculture?

Un grain de sucre pèse 0,1 milligramme. Une telle quantité de lambda-cyhalothrine peut empoisonner un cours d’eau sur une longueur de 100 mètres. La quantité d’un morceau de sucre suffit même pour 5’000 kilomètres. . C’est plus que l’ensemble des ruisseaux du canton de Zurich. Voir aussi l’article de sansPoison : Coop brico+loisirs – vert en dehors, poison en dedans.