La phobie des araignées chez le chemin de fer Südostbahn?

Le chemin de fer Schweizerische Südostbahn (SOB) exploite un réseau ferroviaire au sud et à l’est du lac de Zurich avec 33 gares et de nombreux passages souterrains pour les piétons. Leur éclairage attire les insectes, qui attirent à leur tour les araignées. Au sein du personnel du SOB, il semble y avoir beaucoup de personnes qui en ont très peur. En effet, la SOB est la seule compagnie ferroviaire en Suisse à utiliser l’Adesectin dans les passages souterrains, un produit toxique contre les araignées.
septembre 25, 2021
Fausta Borsani

Martha Michel [1], vétérinaire, a été stupéfaite lorsqu’elle a remarqué qu’un matin, vers 11 heures, des employés du SOB aspergeaient à Samstagern les murs et les sols d’un passage avec un poison. En se renseignant auprès de SOB, elle apprend qu’il s’agit d’Adesectin. L’Adesectin contient un insecticide toxique, la deltaméthrine.

«Seulement avec une extrême prudence»

Martha Michel s’inquiète et révèle à l’association sansPoison: «En tant que vétérinaire, je n’utilise moi-même les produits à base de deltaméthrine contre les parasites qu’avec une extrême prudence et seulement si l’infestation par les mouches dans les étables est très forte chez les ruminants.» Comme ils paissent, le risque de rejet dans l’environnement est très élevé. Les avertissements accompagnant l’Adesectin montrent que les produits contenant de la deltaméthrine comportent des risques: l’Adesectin peut provoquer des réactions allergiques cutanées, le brouillard de pulvérisation ne doit être inhalé en aucun cas et il faut porter des gants de protection. L’Adesectin est en outre «toxique pour les organismes aquatiques avec des effets à long terme». Il en va de même pour les abeilles, et l’Adesectin ne doit jamais se retrouver entre les mains d’enfants.

Moyen efficace de longue durée

En effet, la deltaméthrine n’est pas inoffensive, ni pour les araignées et insectes mal aimés, ni pour les organismes aquatiques, ni pour les enfants qui pourraient par exemple mettre leurs mains sur les parois du passage et ensuite les porter à leur bouche. Le moyen reste efficace longtemps et empoisonne les araignées pendant environ six mois. D’après le SOB, le traitement est répété une fois par an. Si de l’eau pénètre dans le passage, il est possible qu’il soit emporté par lessivage de l’eau.

[1] Nom modifié par la rédaction.

Seul le SOB en utilise

Il est curieux qu’aucune autre compagnie ferroviaire en Suisse ne se sente obligée d’utiliser du poison contre les araignées, comme le montre une enquête de l’association sansPoison. L’association sansPoison conseille donc vivement au SOB de ne pas continuer à utiliser l’Adesectin. Au contraire, toute phobie des araignées chez les responsables du SOB devrait être traitée de manière thérapeutique. Pour la protection de l’environnement, des hommes et en dernier lieu des araignées qui ont une fonction écologique importante.