L’asulame rend les bactéries résistantes

Ce qui ressemble au nom d’une princesse orientale est en fait le nom chimique d’une substance herbicide contre les rumex et les fougères: asulame. Interdite dans l’UE car dangereuse pour l’homme et l’environnement, la substance asulame présente également un autre risque: la substance rend les bactéries résistantes aux antibiotiques et ainsi de nombreuses maladie incurables.
mai 2, 2021
Fausta Borsani

L’Union européenne a interdit la substance active asulame déjà en 2011 parce qu’il n’était pas possible de déterminer son potentiel de danger pour l’homme et l’environnement. De plus, un risque élevé a été établi en ce qui concerne les oiseaux.[1] D’après une nouvelle évaluation de l’agence européenne des produits chimiques, l’asulame est probablement cancérogène et mutagène pour les hommes, persiste longtemps dans l’environnement et met en danger les organismes aquatiques.[2]

Aucune gloire

Malgré ces observations, la Suisse a jusqu’à présent ignoré l’interdiction européenne. Dans notre pays, 8 pesticides contenant cette substance active continuent d’être vendus. Ces dix dernières années, le volume moyen des ventes s’est élevé à environ 12’000 kilogrammes d’asulame par année. Depuis le premier janvier 2021, la Suisse devrait suivre le droit de l’UE et interdire aussi une substance dès qu’elle est rayée de la liste de l’UE.[3] La Suisse n’a pas encore réagi jusqu’à présent et cela ne fait pas honneur à notre autorité d’homologation de l’administration fédérale.

Incurable en raison de l’asulame?

L’asulame présente en plus d’autres propriétés fortement indésirables qui demanderaient de réagir à la vitesse de l’éclair: son premier produit de dégradation est le « sulfanilamide », l’élément constitutif actif des antibiotiques qui sont employées en médecine humaine et vétérinaire pour les maladies intestinales ou de mauvaises lésions cutanées. Lorsque les agriculteurs et agricultrices épandent plus de 10 tonnes d’asulame dans l’environnement année après année, les bactéries résistantes au sulfamide se multiplient. De telles résistances rendent les antibiotiques inefficaces et la guérison de maladies infectieuses simples difficile voire impossible. Jusqu’à présent, l’asulame n’a coûté la vie qu’aux rumex et aux fougères, mais à l’avenir des hommes et des animaux pourraient être touchés sans que des antibiotiques ne puissent aider. Pour cette raison, une interdiction immédiate de l’asulame aussi en Suisse est donc également urgente.

[1] https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32011R1045&from=FR

[2] https://echa.europa.eu/fr/information-on-chemicals/annex-iii-inventory

[3] selon l’Art. 10 modifié de l’ordonnance suisse sur les produits phytosanitaires

L’asulame est un composé chimique du groupe des carbamates et est un herbicide sélectif contre les fougères et les rumex. Dans l’Union européenne, la substance active asulame n’est pas autorisée dans les produits phytosanitaires. En Allemagne et en Autriche, aucun produit phytosanitaire contenant cette substance active n’est autorisé, tandis qu’en Suisse des produits avec cette substance active sont disponibles pour l’utilisation contre les fougères et les rumex. (Wikipedia, accessible 7.4.2021)